Je viens de recevoir ce texte d’un parent d’élève et ne résiste pas à sa diffusion, tellement c’est drôle, mais aussi affligeant !

« Désolée je ne peux pas m’en empêcher. Je craaaque.
Amatrice inconditionnelle de la novlangue pédante, bureaucratique et politiquement correcte, je me dois de partager avec vous les dernières découvertes.
Déjà cet été, j’ai adoré les campings qui ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de Franck Dubosc en moule-boules ou de Roger et Ginette à l’apéro avec casquette Ricard et claquettes Adidas. Donc les professionnels de la branche demandent que l’on dise désormais « hôtellerie en plein air ». Ha ha !

Lire la suite

Ce qu’il faut savoir pour bien rédiger des directives anticipées

Nous sommes à 4 jours de ma démission de la fonction de webmestre et du bureau de la Fede, aussi j’en profite pour vous proposer des articles qui ont attisé ma curiosité. N’oubliez pas de transmettre au Président votre candidature pour que le site puisse continuer à vivre et à être un ciment entre nous.

La crise sanitaire que nous traversons a permis de rappeler l’importance de la prise en compte de la volonté des patients, notamment dans le cadre de la fin de vie ou en cas de limitation ou d’arrêt d’un traitement.

Lire la suite

Qui est prioritaire pour le dépistage covid, qui doit s’isoler?

Voici un outil d’aide à la décision

«En France, il y a 5 millions d’assurés sociaux de plus que de résidents»

ENTRETIEN. Rapporteur de la commission d’enquête sur la fraude sociale, le député Pascal Brindeau (UDI) tire la sonnette d’alarme. Les montants en jeu sont colossaux.

Trop, c’est trop. Après des années de rapports pointant tous les errements de la lutte contre la fraude sociale en France, les députés de la commission d’enquête « relative à la lutte contre les fraudes aux prestations sociales », qui ont adopté à l’unanimité le 8 septembre le rapport issu de leurs travaux, somment le gouvernement de passer enfin à l’action.

Lire la suite

Sexe, Raoult et complot… Qui se cachent derrière les anti-masques ?

Selon la fondation Jean-Jaurès qui vient de publier une vaste étude, les femmes âgées d’une cinquantaine d’années, majoritairement CSP+, à droite de l’échiquier politique et ayant une bonne image du Pr Didier Raoult représentent la sociologie type des anti-masques en France.  

20.000 personnes à Berlin, plusieurs milliers à Londres et des centaines à Paris… Depuis des semaines, les corona-sceptiques et les anti-masques se mobilisent face à l’obligation du port du masque pour lutter contre la propagation du Covid-19. Estimant la mesure liberticide…

Lire la suite