1975…. Encore une année bénie…pour la création musicale

Chers amis, alors que nous vivons des moments difficiles où notre société semble vaciller, je vous propose un petit voyage dans la passé en 1975, année pleine d’insouciance où les effets de la 1ère grande crise mondiale ne se font pas encore sentir.

Tout commence en avril avec la sortie du dernier album de « Led zeppelin » avant son implosion, double disque qui peut se résumer au titre  » Houses of the holy »  et surtout « Kashmir » ou Jimmy Page et sa guitare à double manche va nous entrainer dans un long et envoutant solo très planant,

Arrivée du  disque d’Elton John  » Captain fantastic and the brown dirt cowboy  » album très autobiographique à l’ambiance un peu morose avec un très beau morceau  » We all fall in love sometimes «  et « curtains »,

Dans la continuité sort un album de notre seul Beatles actif : Paul Mc Cartney qui a fondé un nouveau groupe avec sa femme Linda et son ami Denny Laine; C’est de la pop telle que Macca sait la faire mais alors qu’il enregistre son disque à la Nouvelle Orléans il va recevoir un coup de téléphone de John Lennon pour ce qui aurait été le premier acte de la refondation des Beatles. En effet en 1974 John Lennon avait  fait le voyage à Los Angeles pour rencontrer Paul et Ringo. Ils vont jouer ensemble et se promettent de se revoir, Le principe d’écrire à nouveau et de jouer ensemble n’étaient plus une utopie, hélas un certain Marc Chapman en a décidé autrement et anéanti le rêve de tous les fans des Beatles.

Dans le courant de l’été 75 arrive un de mes groupes préférés « Eagles » l’album « One of these nights » va être numéro 1 en 2 semaines et sera un prélude au Méga hit qui arrivera en 76.

Enfin au dernier trimestre sort un chef d’œuvre : « Wish you were here » sans doute l’un des meilleur album de « Pink Floyd » avec 5 titres qui vont tous vous faire voyager dans un monde psychédélique où le blues règne. L’album restera n°1 partout dans le monde et ses mélodies planantes nous berceront jusqu’en 1976.

Alors bonne écoute et ça vous permettra d’oublier les mille tracas que notre ministre veut nous imposer en 2020

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Jean-Claude BELTRANDO sur 18 février 2019 à 14 h 24 min

    Merci Cher Maître DJ pour ce flash back musical de nos jeunes années insouciantes du début de l’internat, de plus le titre « wish you where here avec shine on you crazy diamond » me fait revivre la musique de fond que j’avais choisie pour mon 1er mariage à l’église en 1978 !!!
    C’était il y a 40 ans !!! et l’année de mon 1er Congrès de la Fédé à Perpignan !!!
    SNIFF !

    • jl baleynaud sur 18 février 2019 à 16 h 13 min

    plus que d’accord! JL

    • Hervochon sur 18 février 2019 à 17 h 22 min

    Que ça fait du bien
    Merci

    • DUBOIS sur 18 février 2019 à 17 h 56 min

    Souvenirs souvenirs….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.