Après Marseille et la chlroroquine , voici remise en question l’Alsace et l’effet cigogne…. tous ensemble et sans sectarisme régional, dénonçons les biais méthodologiques!

Fin février, début mars, en Alsace. Les cigognes sont de retour sur les cheminées ! Cette année encore, elles apportent de beaux bébés dans les foyers…

Enfin, c’est ce que l’on raconte aux enfants, car personne sauf les alsacos ne croit à cette mignonne légende. Mais au fait, d’où vient-elle ?

Les mariages sont souvent organisés au début de l’été, en juin-juillet. Et dans les époques plus anciennes, en Alsace et ailleurs, les enfants étaient souvent conçus aussitôt après les noces, notamment parce qu’il n’existait pas de moyen de contraception efficace.
Après 9 mois de grossesse, on observait donc un pic de naissances vers mars… pile quand les cigognes revenaient de leur migration d’hiver !

C’est de là que vient cette petite histoire : du lien observable entre les naissances et le retour des cigognes. C’est une « corrélation », une relation statistique entre deux phénomènes.

Mais cela ne veut pas dire que l’un est la cause de l’autre… ce qui est la définition de la « causalité ». Il ne faut pas confondre corrélation et causalité comme le fait la légende !

En économie par exemple, en regardant un graphique, on pourrait croire que plus un pays est équipé en téléphones portables, moins il subit de mortalité infantile.

Les deux éléments sont corrélés, c’est sûr… mais la véritable cause du lien se trouve ailleurs : le pays concerné est assez riche pour avoir de bonnes maternités et une population qui peut s’offrir des téléphones mobiles.

Entre les cigognes et les naissances alsaciennes, c’est pareil : la causalité, c’est simplement le calendrier, qui fait coïncider les habitudes de reproduction des humains et la migration des cigognes.

Cette mignonne légende a ainsi pour origine une erreur de raisonnement dont on est tous victimes… et qu’on appelle « l’effet cigogne » !

8 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Tirons un coup avec entrain
    C’est nous les haguenoviens, viens, viens
    Holala tiri a holala coucou coucou
    Tirons un coup avec entrain
    C’est nous les haguenoviens, viens, viens
    Holala tiri a ho

  2. jolie légende !!!que je ne veux absolument rapportees a des stastistiques!! tu vois serge je suis reconnectee!!!lol !!!

  3. Et en plus dans mon beau village, les cigognes déposent les bébés dans des choux…

  4. Sympa:il ne manque plus qu’une illustration d’Hansi… pour compléter l’explication.

  5. Pardon de te corriger président les garçons dans les choux et les filles dans les roses😄🤣

  6. Oui, on sait que les filles sont déposées dans des fleurs et les garçons dans des choux mais Il parait qu’il y a aussi un village où les cigognes déposent les bébés dans les choux-fleurs d’où naissent les gay !!!

  7. 😉

  8. Comme Cathy, j’aime les légendes 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.