Retraites : la collecte des cotisations retirée à la Carmf …

À la faveur de l’été, la Carmf s’est vu notifier par le ministère qu’elle devrait perdre la main sur les cotisations des médecins libéraux, à l’instar des autres caisses des professions libérales…

La direction de la sécurité sociale (DSS)  a annoncé à la Carmf son intention de confier la collecte des cotisations des médecins libéraux à l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), l’organe de pilotage des Urssaf dès la fin de l’année, pour une mise en application future. Charge ensuite à l’organisme de reverser les cotisations à chaque caisse de profession libérale, dont la Carmf.

Cette décision, prise avant même que le projet de loi ne soit débattu, va à l’encontre des recommandations du haut-commissaire à la réforme des retraites (HCRR) Jean-Paul Delevoye, qui avait déclaré « ne pas vouloir démanteler les caisses mais engager des transformations progressives ».

Le projet de système universel de retraite fait craindre aux libéraux que l’État fasse main basse sur les quelque 6 milliards de réserves de la Carmf, amassés au titre du régime ASV en prévision des changements démographiques à venir. Au total, la caisse des professions libérales (CNAVPL) fait état de 22 milliards d’euros de réserves.

Imaginez que nos réserves soient la petite boule rouge dans la petite video que je vous propose ici, suivez la de près, il y va du montant de nos pensions de retraite

Ci-dessous la copie du mail du Dr LARDENOIS – Président de la CARMF

Bonjour mes amis,

La DSS a convoqué Monsieur CHAFFIOTTE au ministère pour lui signifier que dans les plus brefs délais ( comprendre d’ici la fin d’année !) les cotisations retraites payées par les médecins seraient perçues par les URSSAF ( ACOSS ) lesquelles reverseraient généreusement les sommes nécessaires à la CARMF pour payer les allocations ! Rien de moins que cela ! 

Par parenthèse (ACOSS gestion des branches générales de sécurité sociale ) ! Quant on pense que c’est au motif que nous ne sommes pas caisse de sécurité sociale que la DSS refuse la prise en charge du délai de carence par la CARMF ! Cela illustre bien les choses : pour nous prendre de l’argent y’a du monde , pour nous aider dans la difficulté y’a personne ,et ça en dit long sur l’avenir !

Au passage, le prix à payer par la CARMF est le licenciement forcé de 60 personnes ( service cotisation ) qui seraient reclassées dans les URSSAF d’ile de France ou il y’a de la place parait t’il ( je ne doute pas que ça fera plaisir a notre personnel d’être reclassé d’autorité dans le 9.3 par exemple …) 

Outre le fait que , ni moi même, ni notre conseil n’a été sollicité , cette décision sortie d’un bureau « énarchien » en mal de reconnaissance hiérarchique , ne repose sur rien et vient en contradiction avec les propos du HCRR qui indiquait ne pas vouloir démanteler les caisses …Alors pourquoi commencer à le faire ? 

J’ai donc écrit un courrier de protestation que nous avons adressé au ministère et nous allons ouvrir une délibération du CA en ligne , lundi ou mardi pour manifester ( car je pense que mon avis est partagé ) la plus totale réprobation du conseil face à cette mesure inadmissible et infondée techniquement( catastrophe du RSI ) 

Amitiés à tous , ne manquez pas d’informer autour de vous de ce scandale absolu et de ce déni total de reconnaissance démocratique de notre légitimité et du plus simple bon sens qui vise à collecter et liquider au même endroit, ce qui n’a souffert d’aucuns problèmes depuis 71 ans .

 Thierry LARDENOIS 

12 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Friedmann sur 1 août 2019 à 21 h 04 min

    On perd toujours ses billes, car elles se retrouvent là où on ne l’attend pas; serait ce un présupposé de la ponction de nos réserves!!!!! À craindre

    • Albert Schnebelen sur 1 août 2019 à 23 h 11 min

    Scandaleux

      • Bertrand sur 2 août 2019 à 15 h 07 min

      C’est lamentable 🙁
      Quid des réserves
      Quid des impayés : c’est l’URSSAF qui enverra les huissiers ?
      Quid du fonds d’action sociale…😥
      La médecine libérale agonise

    • COSTE LEENHARDT Corinne sur 2 août 2019 à 6 h 58 min

    Que peut on faire ? Sinon pleurer

    • Peretti sur 2 août 2019 à 7 h 49 min

    Vu

    • Jean-Claude BELTRANDO sur 2 août 2019 à 9 h 01 min

    Çà devait arriver un jour, Lardenois l’avait pressenti, mais si ça ne correspond pas aux textes de la réforme de JP Delevoye, il faut s’y opposer fermement et entamer une bataille politique en essayant de tenir jusqu’à la prochaine élection présidentielle !!!
    Cela s’appelle du vol dans la caisse des autres !

    • Hervochon sur 2 août 2019 à 10 h 50 min

    Scandaleux en effet

    • Jacques RIVOALLAN sur 2 août 2019 à 11 h 12 min

    A noter toutefois que la CARMF a reçu ce courrier mi juin et n’en fait état qu’en plein été!

    • houis sur 2 août 2019 à 13 h 42 min

    Sortez vos mouchoires !!

    • jl baleynaud sur 2 août 2019 à 15 h 51 min

    adieu œufs,poulets, etc…

    • Dominique Herbecq sur 3 août 2019 à 1 h 01 min

    et aucun syndicat n’élève la voix …..pourquoi ?

    • FRANCOISE COUX sur 3 août 2019 à 1 h 22 min

    journée d action envisagée le 16 9 avec d autres libéraux ( avocats etc…)
    c est grave. la Carmf avait constitué desxreserves surtout pour le Régime complémentaire pour éponger lectrpu démographique annoncé… si ils nous piquent ces reserves ce sera une chute drastique des pensions …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.