1979 : un bon cru musical

1979 Quelle Année !! par Bernard Houis

Encore un peu envahie par le disco, le rock and roll va se réveiller et  de quelle  manière. Vous allez retrouver les titres de 79 qui vous ont fait danser depuis cette époque.


Pour commencer l’album de Supertramp  » « Breakfast in America » dont tous les morceaux sont des tubes, j’ai une préférence pour « Logical song » que j’ai fredonnée tant de fois.
Police va inonder les ondes avec son « message in the  bottle » , ainsi que Earth Wind and Fire et leur morceau « boogie wonderland » immortalisé par Omar SY dans les film les intouchables.
Petite parenthèse dans ce blog pour parler des hits français et le tube « Born to be alive » seul succés de Patrick Hernandez , tube intemporel qui lui rapporte actuellement encore 40 000 euros par mois !
J’ai une affection particulière pour Telephone et sa bombe humaine.
C’est au début de l’été qu’arrive le « Highway to Hell » d’ACDC, c’est un morceau que j’ai du écouter des milliers de fois sans jamais me lasser, le riff à l’entrée me donne toujours des frissons.
Dans le dernier trimestre va arriver un des albums les plus vendus dans l’histoire et chef d’œuvre absolu  » The Wall » opéra rock qui raconte  la vie d’un anti-héros torturé par ses démons et qui construit son mur brique par brique, ce n’est pas une succession de chansons mais bien une histoire complète autour de la folie de son héros.
Pour ma part depuis la sortie du disque j’ai toujours voulu apprendre  à jouer de la guitare électrique  dans le seul but de jouer le solo de « Comfortably numb » et cette chanson sera celle que je vénérerai jusqu’à ma disparition.
Comme je vous l’avais dit les amis:

Quelle année 1979 !!

Rappel : vous pouvez cliquer sur le texte qui apparaît en bleu pour écouter ces morceaux

16 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Chantal Echkinazi sur 21 mai 2019 à 11 h 10 min

    Merci Bernard de prendre le temps de rédiger ces articles pour nous faire profiter de tes goûts musicaux que je partage et qui me rappellent des années de bonheur .
    Merci également à Serge de nous permettre d’accéder directement à ces morceaux en cliquant simplement sur le lien sans avoir besoin d’effectuer de recherches

  1. Bernard, au fil de tes articles je réalise à quel points nos goûts musicaux sont identiques! Continue à nous faire profiter de tes coups de coeur, même si les commentaires de lecteurs sont peu nombreux, car j’ose espérer que même s’il y a peu de retours, tes articles sont appréciés de tous, car ils le méritent autant par leur qualité que par les bons « flash backs » qu’ils nous inspirent.

    • jl baleynaud sur 21 mai 2019 à 12 h 30 min

    c est vrai, c est de la super musique et de supers musiciens! et c est vrai, génial le coup des liens sur les morceaux; merci JL

    • Friedmann sur 21 mai 2019 à 13 h 26 min

    Ah oui quelle année
    Je reste un inconditionnel de supertramp et pink Floyd et me rappelle du film tiré de the wall
    Merci Bernard pour les liens vidéos

    • cathy sur 21 mai 2019 à 14 h 03 min

    bon ;pour le congres a blois ; musique et danse obligees!!!sur ces annees la !!!! a contacter la personne qui s occupe de la soiree

    • BELTRANDO sur 21 mai 2019 à 17 h 30 min

    J’ai envie de dire à Bernard, arrête de nous faire pleurer en nous rappelant ces années de bonheur acoustique, mais c’est tellement bon de ré-écouter ces morceaux d’anthologie de nos « années bonheur » car en 1979, j’étais jeune marié et en 3ème année d’internat à Arles et on a vu ensuite arriver le tsunami des années 80 en commençant par Patrick Hernandez qui nous a rappelé qu’on était « né pour vivre, a fond » !

    • LOURENÇO sur 21 mai 2019 à 21 h 58 min

    Santana et Steve Wonder me semblent aussi très bien , ils ont aussi traversé qq décennies

  2. J’imagine que le choix du titre « Highway to hell » par ACDC n’est pas innocent et répond directement au « stairway to heaven » tube planétaire sorti en 1971 par Led Zeppelin. Beau raccourci pour faire valoir que dans la vie, il est plus facile de prendre l’autoroute vers l’enfer que l’escalier abrupt et interminable (voir la photo du disque de Led Zep) qui monte au paradis…
    Titre prémonitoire??? Bon Scott, le chanteur d’ACDC, décédera à Londres moins d’un an plus tard d’une asphyxie par inhalation à l’issue d’une nuit de cuite,

    • Hervochon sur 22 mai 2019 à 11 h 42 min

    C’est bon ça fait du bien ce retour en arrière
    C’était aussi l’année du congrès de Bandor ! Que de souvenirs pour les moins jeunes d’entre nous
    Amitiés Jean-Michel

    • BELTRANDO sur 22 mai 2019 à 12 h 09 min

    Ah oui, j’avais oublié, Bendor c’est l’année où j’ai été intronisé mais je ne me souviens plus sous quel air musique, peut-être « highway to hell » !!!

    • COSTE sur 22 mai 2019 à 20 h 05 min

    rappel musical du film les intouchables et de ce délire de Omar Sy merci pour ce bon souvenir amities André

    • coste sur 22 mai 2019 à 21 h 28 min

    bon je suis toujours aussi nul en informatique je croyais avoir laisser un commentaire mais…..Amities à la Fédé

    • Peretti sur 23 mai 2019 à 15 h 05 min

    Super

    • CHRISTINE sur 23 mai 2019 à 18 h 23 min

    Merci à vous 2 Bernard et Serge pour ces souvenirs d années où l’enthousiasme était encore de mise..

    • Dominique sur 23 mai 2019 à 19 h 56 min

    Et je venais d’avoir mon bac …..souvenir…souvenirs
    Merci

    • Jacques RIVOALLAN sur 27 mai 2019 à 15 h 54 min

    merci Bernard, je viens de repasser un petit moment sympa au temps de ma jeunesse.
    Je n’étais pas encore trentenaire, et sur la route de Bendor (mon 1° congrès!), j’écoutais ces tubes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.