Article dédié en priorité à Bernard et Bebel, après Elvis qui est toujours vivant, Paul serait mort depuis belle lurette

publié le 19/08/2019 | 07:47

Paul McCartney serait décédé en 1966 et plusieurs élément semblent le prouver. En particulier des photos et des messages codés…

Paul McCartney a trouvé la mort dans un accident de voiture en 1966, et depuis cette date un sosie remplace l’ancien Beatle. La rumeur a pris corps en 1969, date de sortie du disque des Beatles Abbey Road. Un détail surprend : traversant un passage piéton, le seul des quatre garçons dans le vent à être pieds nus, c’est… Paul. Or, dans la tradition indienne, que les Beatles ont découverte depuis peu, c’est pieds nus que l’on se rend dans l’autre monde. Plus encore, ses acolytes Lennon et Starr sont vêtus de blanc et de noir, couleur du deuil respectivement en Occident et en Asie ; le dernier (Harrison) en jean, tenue du fossoyeur. Sur la plaque d’immatriculation de la voiture à gauche de la photo on peut lire LMW281F, un message codé signifiant :  « Living McCartney would be 28 if… » Enfin, il tient une cigarette de la main droite alors qu’il est gaucher, ce n’est donc pas lui. 

A posteriori, on regarde différemment les pochettes des albums précédents. Á chaque album son interprétation : pour Yesterday and Today, album américain des Beatles sorti en 1966, Paul est assis dans une mallette, évidemment son cercueil. Sur Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band, on remarquera une main ouverte au dessus de sa tête, évoquant la mort chez les celtes. Il porte un brassard avec la mention « OPD » qui veut évidemment dire « Officially pronounced dead ». Au dos de l’album, Paul est le seul à être de dos, un autre indice discret. Encore une fois avec la pochette Magical Mystery tour, Paul est le seul habillé en noir alors que les trois autres sont en blanc. Dès lors, plus de place pour les coïncidences. Paul McCartney est bel et bien mort et dans les chansons, des tas d’indices, de paroles, de bruits de tôles froissées.

En 1993, « démenti » de l’artiste : Paul McCartney sort un album Paul is Live dont la pochette évoque celle d’Abbey Road mais cette fois-ci, on peut lire  « 51 IS » : il est bien vivant et a 51 ans. La rumeur l’avait perturbé à l’époque, mais des années plus tard, il s’en amusait vraisemblablement beaucoup. En tout cas si Paul McCartney est retourné avec Lucy in the sky, son sosie resté sur terre a bien du talent.

Cliquer ici pour écouter l’émissionPar franceinfoThomas Snégaroff – Radio France

8 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Friedmann sur 19 août 2019 à 22 h 43 min

    Mais on est en plein complotisme

    • Jean-Claude BELTRANDO sur 20 août 2019 à 8 h 22 min

    Merci Serge pour cette mise au point sur la plus grande « fake new » du XXème siècle, de plus en ouvrant le lien sur l’émission de Thomas Snégaroff, on découvre d’autre liens dans les articles associés sur les Beatles avec de nombreuses vieilles vidéos inédites sur l’histoire et la vie des Beatles et les pèlerinages à Liverpool !
    Toute mon adolescence revisionnée !

    • houis sur 20 août 2019 à 13 h 37 min

    vous comprenez bien tous que fan des beatles j’avais évidement entendu parler de cette histoire il y a très longtemps !! quand on écoute les bandes issues des archives retrouvées chez Apple et travaillées par les beatles en 1974/75, le groupe s’amusait de cette histoire et comme le dit bebel cette fake news a beaucoup fait pour le mythe de Paul. Pour ceux qui sont septiques écoutez le dernier opus de Paul « Egypt air ».

    • farnos sur 20 août 2019 à 19 h 52 min

    Ce n’est pas une fake news: Georges Harrisson, John Lennon sont morts

    • Jean-Claude BELTRANDO sur 20 août 2019 à 20 h 14 min

    Oui mais par Paul Mac Cartney ni Ringo Starr qui sont bien vivants et qui chantent encore !

    • Hervochon sur 20 août 2019 à 23 h 01 min

    Passionnant ce récit

    • Cathy sur 21 août 2019 à 7 h 31 min

    Je suis quand même effarée par les fake new. Certains médias sont quand même vraiment des enfoires !,mais je vous rassure elvis n est pas mort il vabien il me suit partout fait du golf et des randonnees avec moi ( c est le nom de mon chien) hi !,,hi!,,

    • Jean-Claude BELTRANDO sur 21 août 2019 à 9 h 31 min

    Super et si tu attends trop sur ton parcours de golf les joueurs te précédant, dis à Elvis « presse les » !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.