La playlist de Bernard pour 1973

Bonjour tout le monde, nous voici revenus en 1973 et je commence à comprendre pourquoi j’ai raté mon concours de 1ère année. Pas assez de travail et trop de temps à écouter la musique et quel bonheur devant ce disque mythique que je devais écouter en boucle  » Dark side of the Moon »….


….Je pense que tout le monde connait cet album de Pink Floyd resté n°1 pendant 1 an de suite et près de 18 ans dans le hit parade US, 2ème album le plus vendu de l’histoire musicale.
Tout au long des 10 titres on retrouve la magie planante du flamand rose et si je devais faire un choix, installez vous tranquillement pour déguster « Time » (clic) et surtout  » the great gig in the sky »  et la voix si chaude de torry  (c’est là et avec les paroles) . 
On laissera de côté « Money » tube planétaire bien connu par tous pour écouter « us and them » et « eclipse » qui vous feront planer de bonheur.

On va maintenant continuer à évoquer 73 avec quelques morceaux dont vous vous souvenez surement ; Elton  John avec « Goodbye Yellow Brick Road » mais aussi « Funeral for a friend » et la très célèbre  » Candle in the wind » 
Un petit détour par David Bowie et un des ses grands tubes sur lequel on a tous dansé « Jean Genie ».

Un des disques de 73 pour moi fut « Band on the run » de Paul McCartney et son titre éponyme, album enregistré en 1 mois au Nigéria où Paul va jouer aussi bien de la batterie, de la guitare ou de l’orgue; C’est vraiment un très bon disque post-beatles et pendant le même temps Paul a eu le temps de composer le morceau« Live and let Die » pour le nouveau James Bond

Je terminerai une fois n’est pas coutume avec un disque français, celui de Véronique Sanson que j’avais découverte en 73 à l’Olympia; ce disque témoignage de sa rupture avec Michel Berger et de sa rencontre avec Stephen Stills ( oui oui celui de Crosby Stills Nash and Young ) et j’aurais voulu être une petite souris invitée à son mariage avec les Stones et les 4 Beatles et tant d’autres. Voilà « une nuit sur son épaule ».

c’est tout bye bye 73 et il était temps pour  moi de me mettre au boulot

1 Commentaire

    • BELTRANDO Jean-Claude sur 18 octobre 2018 à 19 h 33 min

    Souvenir, souvenir comme dirait Johnny, merci Bernard DJ de nous replonger dans notre post-adolescence musicale, mais pour moi, le meilleur des Pink Floyd est « Shine on you crazy diamond » que j’avais d’ailleurs programmé dans l’église pour mon premier mariage en 1978 (effet solennel et émotion garantie) !!!
    Bebel old DJ

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.