Les temps changent , Cathy nous propose un voyage dans le temps que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaitre

Vacances

  • 1958 : Après avoir passé 15 jours de vacances en famille, en Bretagne, dans la caravane tractée par une 403 Peugeot, les vacances se terminent. Le lendemain, tu repars au boulot, frais et dispos.
  • 2018 : Après 2 semaines à la Réunion et à l’Ile Maurice, obtenues à peu de frais grâce aux « bons vacances » du Comité d’Entreprise, tu rentres fatigué et excédé par 4 heures d’attente à l’aéroport, suivies de 12 heures de vol.
  • Au boulot, il te faut 1 semaine pour te remettre du décalage horaire !

A l’école

  • 1958-Je suis instituteur, il gèle à pierre fendre, je jette des seaux d’eau dans la cour de récré pour que les élèves puissent faire des glissoires. Tout le monde est content ! On prolonge les récrés.
  • 2018-Je suis directeur, la cour est verglacée, je demande aux ouvriers de l’école de jeter du sel de déneigement sur toute la cour. Tout le monde est content ! On abrège les récrés extérieures.

Du lait, du beurre et des œufs

  • 1958 : Tu vas chercher du lait chez le crémier, qui te dit bonjour, avec ton bidon en alu, et tu prends du beurre, fait avec du lait de vache, coupé à la motte. Puis tu demandes une douzaine et demi d’œufs qu’il sort d’un grand compotier en verre. Tu paies avec le sourire de la crémière, et tu sors sous un grand soleil. Le tout a demandé 10 minutes.
  • 2018 : Tu prends un caddie de merde dont une roue est coincée et qui le fait aller dans tous les sens sauf celui que tu veux. Tu passes par la porte qui devrait tourner mais qui est arrêtée par ce qu’un benêt l’a poussée, puis tu cherches le rayon crèmerie, où tu te les gèles, pour choisir parmi 12 marques le beurre qui devrait être fait à base de lait de la communauté. Enfin tu cherches la date limite… Pour le lait : Tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé, nourrissons, enfants, malades ou mieux en promo avec la date dessus et la composition…… Pour les 12 œufs : Tu cherches la date de la ponte, le nom de la société et surtout tu vérifies qu’ils ne soient pas fêlés ou cassés et paf !!! Tu te mets plein de jaune sur le pantalon !!! Tu fais la queue à la caisse. La grosse dame devant toi a pris un article en promo qui n’a pas de code barre .. Alors tu attends, et tu attends ….., Puis toujours avec ce foutu caddie de merde, tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie. Tu ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l’allée……… Enfin après avoir chargé la voiture, il faut reporter l’engin pourri et là, tu vas t’apercevoir qu’il est impossible de récupérer ta pièce de 1euro ….. Tu reviens à ta voiture sous la pluie qui a redoublé. Cela fait plus d’une heure que tu es parti. 

Faire un voyage en avion

  • 1958 : Tu voyages dans un avion d’Air France. On te donne à manger et t’invite à boire ce que tu veux, le tout servi par de belles hôtesses de l’air, et ton siège est tellement large qu’on peut s’asseoir à deux.
  • 2018 : Tu entres dans l’avion en continuant d’attacher ton ceinturon qu’on t’a fait retirer à la douane, pour passer le contrôle. Tu t’assoies sur ton siège et, si tu éternues un peu trop fort, tu mets un coup de coude à ton voisin. Si tu as soif, le steward t’apporte la carte et les prix sont ahurissants. 

Michel doit aller dans la forêt après la classe. Il montre son couteau à Jean avec lequel il pense se fabriquer un lance-pierre

  • 1958 : Le directeur voit son couteau et lui demande où il l’a acheté pour aller s’en acheter un pareil.
  • 2018 : L’école ferme. On appelle la gendarmerie. On emmène Michel en préventive. TF1 présente le cas aux informations en direct depuis la porte de l’école. 

Discipline scolaire

  • 1958 : Tu fais une bêtise en classe. Le prof t’en colle deux. En arrivant chez toi, ton père t’en recolle deux autres.
  • 2018 : Tu fais une bêtise. Le prof te demande pardon. Ton père t’achète une console de jeux et va casser la gueule au prof.!!!> 

Dominique et Marc se disputent. Ils se flanquent quelques coups de poing après la classe

  • 1958 : Les autres les encouragent, Marc gagne. Ils se serrent la main et ils sont copains pour la vie.
  • 2018 : L’école ferme. FR3 proclame la violence scolaire, relayée par BFMTV et ITélé en boucle et TF1 au journal de 20 heures. Le lendemain, Le Parisien et France Soir en font leur première page et écrivent 5 colonnes sur l’affaire.

Jean tombe pendant une course à pied. Il se blesse au genou et pleure. Sa prof Jocelyne le rejoint, le prend dans ses bras pour le réconforter

  • 1958 : En deux minutes Jean va beaucoup mieux et continue la course.
  • 2018 : Jocelyne est accusée de perversion sur mineur et se retrouve au chômage, elle écopera de 3 ans de prison avec sursis. Jean va de thérapie en thérapie pendant 5 ans. Ses parents demandent des dommages et intérêts à l’école pour négligence, et à la prof pour traumatisme émotionnel. Ils gagnent les deux procès. La prof, au chômage et endettée, se suicide en se jetant d’en haut d’un immeuble. Plus tard, Jean succombera à une overdose au fond d’un squat!!!

Arrive le dernier dimanche d’octobre

  • 1958 : Il ne se passe rien.
  • 2018 :C’est le jour du changement d’horaire : les gens souffrent d’insomnie et de dépression.  

10 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • COSTE LEENHARDT Corinne sur 16 janvier 2020 à 7 h 33 min

    Nooooon….
    Ne voyons pas toujours la vie en noir en 2020

    • Friedmann sur 16 janvier 2020 à 7 h 53 min

    Nostalgie ….. quand tu nous tiens!!!!!

    • Danièle Raufast sur 16 janvier 2020 à 8 h 05 min

    Pas gai pour débuter la journée, mais si vrai !

    Merci Cathy et Serge.
    Al-lez !
    Bises ensoleillées pour tous d’une cigale.

    • cathy sur 16 janvier 2020 à 8 h 29 min

    je suis née en 1958 et pour tous ceux qui ont connu cette epoque nous avons assisté à des chamboulements sociaux et technologiques impressionnants ; mais rassurons nous nos petits enfants sont nés avec ces nouveaux codes de société , eux ils vont vivre une autre époque et la trouveront certainement merveilleuse , j ai espoir ; bise a tous
    desolee j ai eu un petit moment de blues !!!

    • jocelyne Gillaux sur 16 janvier 2020 à 8 h 46 min

    A chacun ses souvenirs! née en 1940.

    • houis sur 16 janvier 2020 à 12 h 37 min

    caricatural mais tellement vrai

    • Jean-Claude BELTRANDO sur 16 janvier 2020 à 12 h 39 min

    Et moi je suis né en 1948, l’enfance était dure en culotte courte l’hiver mais avec de grosses chaussettes montantes, un duffel coat et une casquette chaude on n’avait pas froid car on bougeait à la récré et on buvait du lait offert par l’état pour notre santé et on avait des bons points si on répondait bien; mais on était heureux avec un jouet en bois et surtout l’amour et le contact de nos parents car il n’y avait ni télé, ni tablette, ni smart-phone, seulement un poste TSF pour les info de mon père et surtout la bonne cuisine bio de ma mère !!! Sniff !!!

    • KALI sur 17 janvier 2020 à 12 h 41 min

    Comme le dit Bernard c’est caricatural mais tellement vrai….
    On va plus vite en tout et souvent mal.
    Mais je suis persuadée que la jeune génération, enfin une partie, est consciente de tout cela et s’attache déjà au retour des vraies valeurs et des vrais rapports humains!
    Vive l’amitié et Vive la Fédé!

    • Dominique sur 17 janvier 2020 à 13 h 28 min

    Une époque où l’ on prenait plus le temps et où la violence était moins présente…mais il y a aussi pleins de choses agréables comme de se parler à distance avec nos ordi ou voyager et être à Tahiti en 24 h ….

    • MARIE-HÉLÈNE VAN DEN BROUCKE sur 17 janvier 2020 à 16 h 42 min

    Née en 1956, certaines situations racontées font partie de mes souvenirs du début des années 1960 en Morbihan, avec une 404 parentale en relais de la vieille 2cv pour venir en congés dans les Pyrénées-Orientales. 2020 continue à apporter des changements mais pas que côté violence. Se parler grâce à internet et se voir par exemple avec WhatsApp, le tout sur le téléphone 4g, abolissent le temps et les distances ce qui maintient de la cohésion dans les familles géographiquement dispersées et permet à l’esprit fédé de se partager en dehors des congrès…. Les standardistes des PTT ont été remplacées par des professions parfois plus valorisantes. Bye.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.