Vous avez besoin d’être éclairé? Je vous propose de faire toute la lumière sur les ampoules électriques actuelles

Si vous êtes comme moi, lorsque vous achetez une ampoule électrique, vous êtes perdu(e) (un peu comme nos parents l’étaient avec les euros….., Aïe, c’est aux difficultés d’adaptation que l’on réalise qu’on vieillit).

Sur l’emballage il y a des informations qui, au lieu d’être faites pour vous embrouiller comme on le croit quand on est vieux, peuvent vous aider si vous avez décidé de rester jeune dans votre tête et d’apprendre ce que signifie  W,  lm ,  cd ,  IRC,  température des couleurs, classe énergétique …

Je me suis penché sur la question et, pour vous simplifier les choses, car de nombreux paramètres sont à prendre en compte, je vous propose de retenir un moyen mnémotechnique (minable) que j’ai placé en fin d’article. Quels sont ces paramètres?

1-Les différents culots des ampoules 

2- Les 5 différents types d’ampoules et leur usage

2-1. Ampoule à incandescence

C’était la plus répandue mais comme l’ampoule à incandescence est énergivore, aujourd’hui, elle a quasiment disparu

2-2. Ampoule halogène

L’ampoule halogène  devient une alternative à l’incandescence par la similitude de sa forme, par la qualité de son éclairage et par sa consommation plus basse. Par la lumière vive qu’elle émet, elle s’adapte aux travaux minutieux, aux lieux de passage, et vous pouvez également l’utiliser à l’extérieur car elle endure le froid.

En version économique, vous pouvez réduire votre consommation de  20 à 30 % par rapport à une ampoule halogène classique. Elle peut fonctionner entre 1 000 et 5 000 heures. Autre point fort : allumage immédiat.

2-3. Ampoule fluocompacte

L’ampoule fluocompacte est aussi nommée ampoule basse consommation. Elle permet  d’économiser de l’énergie avec une consommation 4 fois plus basse que celle à incandescence, pour une durée de vie de 6 000 à 12 000 heures. Comptez moins d’une minute de temps de chauffe, et ne supporte pas une sollicitation à répétition, préférez-la dans les pièces à vivre.

Ses avantages : grande diversité de formes, de couleurs, de tailles et possibilité d’utilisation d’un variateur sur certains modèles. Inconvénient : délai de mise en route et potentiellement nocive pour un usage à une distance de moins de 30 cm.

2-4. Ampoule LED

En matière de consommation d’énergie, l’ampoule LED est la plus économe, elle dure 5 fois plus longtemps qu’une ampoule fluocompacte. Elle s’allume instantanément et qu’elle est insensible aux sollicitations fréquentes et au froid, vous pouvez l’adopter tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est ce choix qu’il faut privilégier absolument. Choisir une led dimmable pour les lampes avec variateur de lumière. (to dim signifie obscurcir, tamiser)

2-5. Ampoule spécifique

Il existe des ampoules spécifiques correspondant à des besoins spéciaux comme l’éclairage de vos appareils électroménagers (four et réfrigérateur), les petits équipements (torche et veilleuse de nuit).

3-Evaluer le rendement lumineux de l’ampoule

Désormais, lorsque l’on parle de watts, on ne parle que de la quantité d’énergie dépensée. Lorsque vous voulez évoquer la quantité de lumière émise (flux lumineux), vous parlerez de lumens. Plus l’ampoule contient de lumens, plus elle éclaire.

3-1.Conversion des watts en lumens

Vous souhaitez changer une ancienne ampoule et ne savez pas convertir les watts en lumens? Pour convertir à la louche, multipliez les watts par 12 et prenez une valeur en lumen au dessus du résultat obtenu, par exemple : 60w x 12 = 720 lumens , donc dans le rayon, parmi les valeurs 470 ,806 ,1055 lumens, choisissez 806) . Choisir une led dimmable pour les lampes avec variateur de lumière. (to dim veut dire tamiser, obscurcir en anglais).

15 watts 15 x 12 = 180 Prendre 130 ou 249 lumens (lm)
25 watts 25 x 12 = 300 Prendre 249 ou 480 lumens (lm)
40 watts 40 x 12 = 480Prendre 470 lumens (lm)
60 watts 60 x 12 = 720 Prendre 806 lumens (lm)
75 watts 75 x 12 = 900 Prendre 1055 lumens (lm)
100 watts 100 x 12 = 1200 Prendre 1420 lumens (lm)
150 watts 150 x 12 = 1800 Prendre 2290 lumens (lm)

3-2.Définition d’une candela : la diffusion de lumière

La lumière propagée dans une direction donnée, dépend beaucoup de l’angle de votre ampoule : un angle d’éclairage plus large équivaut à une intensité lumineuse moins grande, mais un angle restreint en spot au plafond par exemple va créer des zones d’ombres et des colonnes étroites de lumière)

3-3.La température des couleurs

La lumière existe en plusieurs couleurs qui se notent en degrés Kelvins. Plus cette température est haute, plus la lumière est dite froide ou blanche/bleue. Une lumière froide de couleur blanche/bleue se définit par un éclairage d’une valeur supérieure à 6 000° K, (effet « hopital »).

Un blanc neutre est compris entre 4000 et 4500 K, choisissez cette valeur pour un séjour où vous profiterez d’une lumière non agressive.

Une lumière chaude de couleur jaune/orange se traduit par une valeur de moins de 3 000° K.

3-4.L’indice de rendu de couleurs (IRC)

Oscillant entre 1 à 100 (proche de la lumière blanche ou lumière du jour), il permet d’évaluer la capacité d’une ampoule à retransmettre les couleurs naturelles. L’IRC de 100 étant une lumière blanche, un IRC de 80 suffit amplement pour un éclairage fonctionnel.

2-5.La consommation énergétique

Une ampoule se classe de A+++ (économe) à G (énergivore).

3-6.Le cycle d’allumage

C’est le nombre de fois qu’une ampoule peut être allumée et éteinte avant de ne plus fonctionner. Ainsi, pour les toilettes et les couloirs, vous choisissez une ampoule avec un cycle d’allumage long.

3-7.Le temps de chauffage Le temps de chauffage vous informe du temps que met une lampe à atteindre son niveau d’éclairage maximal (une fois allumée). Pour les escaliers, toilettes, entrées… favorisez une ampoule avec un temps de chauffe rapide.

CONCLUSION: Pour ne retenir que ce qui sera utile dans le rayon luminaire, je vous propose ce moyen mnémotechnique dont je ne suis pas fier: cette conne de Kevina, c’est son culot qui l’aide à l’allumer 12 fois.

cette cône de Kevin-a, c’est son culot qui led à l’al-lumer 12 fois

  • pour les spots faites attention à l’angle du cône de lumière
  • choisissez une température de lumière plutôt faible 4000 kelvins (rouge) pour ne pas avoir un aspect blanc hôpital (6000 kelvins)
  • choisir le culot adapté,
  • préférer une led
  • pour l’intensité d’éclairage ne pas tenir compte des watts mais des lumens ( Pour convertir à la louche, multipliez les watts par 12 et prenez une valeur en lumen au dessus du résultat obtenu, par exemple : 75w x 12 = 900 lumens , parmi les valeurs 470 ,806 ,1055 lumens, choisissez 1055).

16 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Danièle Raufast sur 1 décembre 2019 à 12 h 04 min

    Merci et bravo Serge !!
    Très original et instructif sujet !!
    Et bien vrai ta remarque sur la capacité d’adaptation !

    • houis sur 1 décembre 2019 à 13 h 05 min

    très intéressant, j’ai encore appris plein de choses
    Merci Serge, quid de ma lumière musicale de 85 ??

    • jl baleynaud sur 1 décembre 2019 à 16 h 14 min

    super pratique, merci serge

    • Jean-Claude BELTRANDO sur 1 décembre 2019 à 17 h 00 min

    Merci Serge, ton topo lumineux nous fait sortir du clair obscur !

    • Dominique HERBECQ sur 1 décembre 2019 à 17 h 50 min

    Merci pour cet éclairage lumineux

    • Friedmann sur 1 décembre 2019 à 18 h 59 min

    Merci Serge
    Maintenant je saurais me débrouiller avec les lumens

    • michel besnier sur 1 décembre 2019 à 20 h 07 min

    merci beaucoup
    bonne soirée

    • Jacques Rivoallan sur 2 décembre 2019 à 9 h 43 min

    Vu, lu
    Merci Serge

    • farnos sur 2 décembre 2019 à 12 h 34 min

    voilà un article qui ne manque pas de culot. Merci Serge de m’avoir amener la lumière grâce à tes lumens

    • COSTE LEENHARDT sur 2 décembre 2019 à 18 h 48 min

    Très éclairant Serge

    • Hervochon sur 5 décembre 2019 à 8 h 24 min

    Très éclairant, C’est lumineux. Merci Serge

    • cathy sur 5 décembre 2019 à 8 h 58 min

    super !! je vais pouvoir eclairer mon sapin a moindre cout !!!!

    • Daniel LOURENÇO sur 5 décembre 2019 à 16 h 33 min

    j’aurai l’air moins bête aux rayons des ampoules
    Merci Serge

    • jocelyne Gillaux sur 6 décembre 2019 à 13 h 42 min

    merci Serge pour ton éclairage.

    • coste andre sur 12 décembre 2019 à 14 h 19 min

    A tu entendu parler d’un travail indiquant que les leds favoriseraient la DMLA?

    • houis sur 12 décembre 2019 à 19 h 52 min

    chers amis , les ampoules LED et la lumière bleue induite par tous les écrans sont susceptibles de provoquer une atteinte rétinienne
    il faut donc porter des verres anti lumière bleue si on travaille beaucoup sur écran, notamment les enfants qu’il faut protéger car ils passent trop de temps sur leur console et autre portable

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.