Les agressions et insultes contre les médecins n’ont jamais été aussi élevées

Nous révélons le détail des violences contre les praticiens recensées par le Conseil national de l’ordre des médecins… Les femmes sont les plus concernées.

À Bobigny, c’est un père qui hurle et menace tellement fort que le généraliste est obligé de faire passer son enfant en priorité. À Marseille, c’est un patient qui éjacule sur le bureau de sa docteur….

l’article paru dans le Parisien cliquer ici

-Le communiqué de l’APMnews (ordre) adressé au site par JM Hervochon cliquer ici

Télécharger le rapport complet de l’Observatoire de la sécurité des médecins en 2017 en cliquant ici

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Albert Schnebelen sur 4 avril 2018 à 13 h 08 min

    merci Serge

    • jmfarnos sur 4 avril 2018 à 14 h 17 min

    Les agressions sur les médecins hospitaliers existent malheureusement aussi . Les familles s’opposant parfois aux décisions médicales dictant une conduite aux médecins le plus souvent d’acharnement au nom de croyance religieuse ou d’autres éléments……de succession…..

    • peretti jean sur 4 avril 2018 à 20 h 19 min

    Ok

    • Herbecq sur 4 avril 2018 à 20 h 47 min

    Et le plus stupéfiant c’est l’agressivité des gens en vacances comme si dans les cabinets chez eux il n’y a pas d’attente !

    • coste leenhardt sur 10 avril 2018 à 10 h 59 min

    Je crois avoir eu de la chance …En 35 ans aucune agression,1lettre insultante sans suite et 2 mises à la porte de mon cabinet par moi !….et je suis une femme

    • houis sur 10 avril 2018 à 20 h 31 min

    un mémorable et angoissant souvenir d’avoir ètè tabassé par un gitan parce que je ne voulais pas le laisser entrer dans le box aux urgences où était soignée sa fille,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.